Selon Les Echos: “Lenoble entre dans l’aristocratie du champagne.”

La chronique vin de Jean-Francis Pécresse : Lenoble, anoblissement d’un champagne

« C’est une révolution ? Non, Sire, c’est une évolution. » À qui lui vante une transformation, Anne Malassagne répond « amélioration ». Copropriétaires de la maison Lenoble, elle et son frère Antoine n’ont certes pas changé la manière d’élaborer leur champagne, ils l’ont perfectionnée. Ils n’ont certes pas inventé un procédé, mais ils ont choisi d’appliquer une méthode rare, exigeante et onéreuse, qui était jusque-là l’apanage de Bollinger. Cette recette peu connue consiste à élever en magnums bouchés de liège les vins dits « de réserve ». Toujours conservés en cuves, en petits fûts ou en grands foudres, ces assemblages de vins issus d’années successives (en général quatre ou cinq) sont ajoutés à la dernière récolte : ensemble, chaque année, ils constituent la nouvelle cuvée… « sans année ».

Ce n’est pas simple ? C’est normal, c’est du champagne. Si Bollinger a voulu, voici des décennies, se compliquer la vie en faisant vieillir ses vins de réserve en magnums de verre, c’est parce que le procédé offre le double avantage de ménager une oxydation douce et d’apporter de la fraîcheur à la cuvée assemblée. C’est cette voie royale mais ardue qu’a empruntée Lenoble il y a huit ans. Cette année-là, Anne et Antoine Malassagne décident d’élever en magnums 15% de leurs vins de réserve. En 2014, tous ont été ouverts, au tire-bouchon, pour être assemblés à la récolte de l’année. Quatre nouvelles années de vieillissement et une opération de dégorgement plus tard – terme qui désigne l’expulsion des lies mortes lors de la formation de la mousse -, Lenoble lance ces jours-ci les deux premières cuvées issues de cette nouvelle génération, Intense et Blanc de blancs, identifiées par le logo Mag 14 apposé au-dessus de l’étiquette.

Mais le vrai changement est à l’intérieur, avec des vins qui ont gagné en fraîcheur et en tension, quitte à glisser légèrement vers un style plus oxydatif que réductif. Heureusement, ils n’y perdent pas en complexité et y gagnent en éclat. Mieux élevé, Lenoble entre dans l’aristocratie du champagne. Mieux : il est bien dans l’air du temps chaud car cela devient un vrai défi, en Champagne, avec ces acidités qui baissent à mesure que les degrés grimpent, de garder leur fraîcheur aux vins de réserve.

Pour lire l’article dans Les Echos : https://weekend.lesechos.fr/gastronomie-et-vins/vins/0302311416521-la-chronique-vin-de-jean-francis-pecresse-lenoble-anoblissement-dun-champagne-2209224.php

jaJA

Grand Cru Blanc de Blancs 1996

Le vin :

Champagne issu du cépage Chardonnay de Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs, vendange 1996.

La dégustation :

Ce millésime a l’incroyable équilibre acidité – sucre révèle avec le temps un potentiel de garde rare. En magnum, il garde une jeunesse étonnante et une fraicheur remarquable. Le nez est très expressif avec des notes de miel, de noix et d’abricots secs. Des notes de fruits blancs se détachent et apportent beaucoup de délicatesse à ce grand vin. La bouche est ample, longue, précise sur la finale.
Température de dégustation conseillée : 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne accompagnera idéalement une volaille à la farce à base de fruits secs et pistaches, il sublimera une simple purée de pomme de terres crémée aux éclats de noisette et d’amandes. Il rayonnera sur des pâtes cuites très affinées mais aussi sur un brie aux truffes.

Grand Cru Blanc de Blancs 1979

Le vin :

Champagne issu du cépage Chardonnay de Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs, vendange 1979.

La dégustation :

La robe est dorée, la bulle délicate et très intégrée. Le nez explose de fruits jaunes et fruits secs, noix, amandes. La bouche est ample, puissante, longue mais d’une incroyable fraicheur. Ce vin dégage encore une superbe énergie signe d’un grand potentiel de garde.
Température de dégustation conseillée : 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne sera à privilégier sur des mets comme un risotto speck, ricotta et parmesan, un agneau en tajine aux fruits secs, un canard figues et épices. Le mariage sera parfait sur un beaufort très affiné ou un comté 24 mois.

Intense "mag 14" dégorgement tardif

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage des cépages Chardonnay de Chouilly Grand Cru, Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru et de Pinot Meunier de Damery.
Ce Champagne est aussi un assemblage d’années expliqué par la mention « mag » suivi d’un chiffre. Le chiffre 14 correspond à l’année de récolte (2014) servant de base à l’assemblage. Le « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve ont été élevés en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.
Cette édition « mag 14 » est la toute première de la série des « mag » mise sur le marché depuis 2018.

La dégustation :

Le nez est très riche avec des notes de fruits jaunes. La bouche est très expressive tout en restant délicate avec une bulle très intégrée et une texture de mousse très onctueuse. La finale est longue, puissante et fraiche.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

La vinosité et la belle longueur en bouche de ce Champagne permettent de nombreux accords avec une préférence pour une volaille fermière grillée, peau très croustillante ou un comté 36 mois.

Les Aventures Grand Cru Blanc de Blancs

Le vin :

Champagne parcellaire issu du lieu-dit Les Aventures à Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs et élaboré à partir de grandes années sélectionnées pour leur complémentarité.

La dégustation :

Le nez est d’une rare densité. Le temps long sur lies laisse apparaître des notes d’une noble oxydation mais aussi dotée d’une grande texture. La persistance en bouche est longue, puissante mais aérienne sur la finale.
Température de dégustation conseillée : 12°C à 13°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Il sublimera une viande blanche sauce légèrement crémée et agrumes. Il se mariera idéalement sur un homard grillé ou un risotto aux coquillages. Un fromage comme le chaource ou l’abondance fera également un bel accord.

La cuvée Gentilhomme 2013 Grand Cru Blanc de Blancs

Le vin :

Champagne issu du cépage Chardonnay de Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs, vendange 2013.

La dégustation :

Le nez est riche de fruits secs, grillés et notes de fruits blancs. La bouche est ample avec des arômes agrumes et une finale précise et longue.
Température de dégustation conseillée : 12°C à 13°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne sera parfait à l’apéritif à l’automne ou en hiver. Il accompagnera une belle volaille de Bresse mais aussi des fromages tels qu’un Comté affiné 24 mois ou un vieux parmesan.

Rosé Terroirs "mag 14"

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage de Chardonnay de Chouilly Grand Cru pour 90 % et de vin rouge de Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru pour 10%. Ce Champagne est aussi un assemblage d’années exprimé par le « mag 14». "14" correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage, ici 2014. La mention « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve ont été élevés en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est aérien avec des notes de fruits rouges et agrumes. La bouche est gourmande et élégante. La finale est fraiche, délicate sur les arômes de fruits rouges croquants. On y retrouve la finesse du Chardonnay Grand Cru et l'ampleur délicate des Pinots Noirs 1er Cru.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne sublimera une volaille aux épices telles que le safran ou le cumin pour relever les arômes de fruits, des jambons crus piment d’Espelette, un Langres ou encore un dessert désucré comme une panna cotta vanille, noisettes et amandes.

Premier Cru Blanc de Noirs 2013

Le vin :

Champagne issu du cépage Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru de la Montagne de Reims, vendange 2013.

La dégustation :

Le nez est riche de fruits secs et de fruits jaunes avec quelques notes grillées. La bouche est ample, fruitée passant des fruits rouges aux fruits secs avec une pointe fumée subtile. La finale est longue, précise, tendue et saline pour mettre en appétit.
Température de dégustation conseillée : 12°C à 13°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne accompagnera idéalement toutes les entrées ou plats à base de viandes blanches comme une belle côte de veau ou un simple pâté croute au porc. L’accord sera très juste sur des plats plus élaborés tels le pigeonneau et poêlée de champignons ou un ris de veau aux câpres.

Grand Cru Blanc de Blancs 2012

Le vin :

Champagne issu du cépage Chardonnay de Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs, vendange 2012.

La dégustation :

Le nez est délicat mais très riche avec un mélange d’arômes floraux et de fruits blancs. La bouche est tout en retenue, droite et concentrée avec une finale franche laissant présager un très grand potentiel de garde. 
Température de dégustation conseillée : 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne conviendra à une grande palette de mets des plus simples aux plus raffinés. Il sera parfait à l’apéritif accompagné de gougères ou sur des mets japonais tels que des sashimis. La belle tenue et l’acidité du vin peuvent vous laisser oser une choucroute ou des fromages comme le Langre et le Coulommiers.

Grand Cru Blanc de Blanc "mag 16"

Le vin :

Champagne issu du cépage Chardonnay de Chouilly Grand Cru de la Côte des Blancs. Ce Champagne est aussi un assemblage d’années exprimé par le « mag 16». "16" correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage, ici 2016. La mention « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve ont été élevés en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est à la fois floral avec quelques notes de fruits blancs et une pointe de fruits secs. La bouche est complexe avec une belle dominante d’agrumes évoluant sur une finale très longue.
Température de dégustation conseillée : 11°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Riche "mag 15"

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage des cépages Chardonnay de Chouilly Grand Cru, Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru et de Pinot Meunier de Damery.
Ce Champagne est aussi un assemblage d’années exprimé par le « mag 15». "15" correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage, ici 2015. La mention « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve a été élevée en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est très expressif, ample. La bouche est gourmande sur de jolies notes de fruits rouges, une pointe de fruits secs et exotiques. La fin de bouche est franche et aérienne, relevée par une belle acidité très agréable. L’équilibre entre le vin et le dosage très intégré est surprenant par sa fraicheur.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne régalera des mets épicés, comme la cuisine Thaï ou quelques plats japonais relevés. Il sublimera des fromages de caractère comme l’Epoisse ou la fourme d’Ambert. Il étonnera sur un poulet fermier à la peau très croustillante.

Brut Nature - Dosage Zéro "mag 16"

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage des cépages Chardonnay de Chouilly Grand Cru, Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru et de Pinot Meunier de Damery.
Ce Champagne est aussi un assemblage d’années exprimé par le « mag 16». "16" correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage, ici 2016. La mention « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve a été élevée en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est expressif de fruits rouges. La bouche est étonnamment gourmande, avec des notes de fruits blancs et de fruits secs. Puis la finale se fait précise et pure avec une belle pointe d’acidité et quelques notes d’amères rafraichissantes très agréables.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

Ce Champagne est parfait en accompagnement des produits de la mer comme les huitres, les oursins, les langoustines et les crevettes grises. Il est idéal sur la cuisine japonaise précise et épurée comme ce vin.

Intense

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage des cépages Chardonnay de Chouilly Grand Cru, Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru et de Pinot Meunier de Damery.
Ce Champagne est aussi un assemblage d’années expliqué par la mention « mag » suivi d’un chiffre. Le chiffre correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage. Le « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve a été élevée en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est expressif de fruits blancs avec quelques notes de fruits rouges. La bouche est ample et riche avec de jolies expressions d’agrumes. La fin de bouche est franche et claire avec une pointe de salinité qui met en appétit.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

La vinosité et la belle longueur en bouche de ce Champagne permettent de nombreux accords des plus simples aux plus raffinés. Il accompagnera parfaitement un pâté en croute de lapin, une assiette de tapas ou des fromages comme un Salers ou un comté affiné 18 mois.