Le magazine LE POINT adore AR Lenoble Grand Cru Blanc de Blancs Chouilly “mag 14” !

La nouveauté préparée de longue date pour la maison de la famille Malassagne s’appelle « mag 14 », un assemblage particulier avec des vins anciens dit de réserve conservés en magnum. Explication par Antoine Malassagne : « L’histoire du Mag 14 a commencé il y a huit ans. On voulait plus de fraicheur dans nos vins et dès 2010 on a commencé à mettre des vins de réserve en magnum. Il s’oxydent moins. Du coup, on a des magnums partout, on ne sait plus où les loger. C’est un boulot monstre, la gestion des vins de réserve. On n’a pas augmenté nos prix, car on ne voulait pas qu’on nous accuse de justifier une hausse à travers de cette opération. »

 16.5/17 – AR Lenoble Grand Cru Blanc de Blancs Chouilly mag 14 : « Nez frais, mentholé, bouche vive, élégant, eucalyptus, bonne longueur, frais et crémeux. »

fr_FRFR
fr_FRFR en_GBEN es_ESES de_DEDE it_ITIT zh_CNZH jaJA

Intense

Le vin :

Champagne issu d’un assemblage des cépages Chardonnay de Chouilly Grand Cru, Pinot Noir de Bisseuil Premier Cru et de Pinot Meunier de Damery.
Ce Champagne est aussi un assemblage d’années expliqué par la mention « mag » suivi d’un chiffre. Le chiffre correspond à l’année de récolte servant de base à l’assemblage. Le « mag » signifie qu’une partie des vins de réserve ont été élevés en magnum, apportant précision et fraîcheur à cette cuvée.

La dégustation :

Le nez est expressif de fruits blancs avec quelques notes de fruits rouges. La bouche est ample et riche avec de jolies expressions d’agrumes. La fin de bouche est franche et claire avec une pointe de salinité qui met en appétit.
Température de dégustation conseillée : 10°C à 12°C

La verrerie :

Afin d’apprécier toute la richesse aromatique de ce vin de Champagne, il est recommandé de le servir dans une flute à la base ample de forme tulipe ou un simple verre à vin blanc.

Les accords :

La vinosité et la belle longueur en bouche de ce Champagne permettent de nombreux accords des plus simples aux plus raffinés. Il accompagnera parfaitement un pâté en croute de lapin, une assiette de tapas ou des fromages comme un Salers ou un comté affiné 18 mois.