La Revue du Vin de France : « AR Lenoble Intense est l’un des bruts sans année les plus ambitieux de Champagne. »

La Revue du Vin de France : « AR Lenoble Intense est l’un des bruts sans année les plus ambitieux de Champagne. »

May 31, 2018, Christian Holthausen

Selon Alexis Goujard de La Revue du Vin de France en juin 2018 : « Il y aura très peu de cuvées millésimées en 2017. Mais les maisons et les vignerons les plus sérieux ont abattu un travail considérable qui devrait se retrouver en bouteille. Et les chardonnays s’en sortent bien. Ils ont douté, avant d’y croire ; puis leurs espoirs se sont définitivement éteints. C’est peu dire que la Champagne a vécu une année compliquée. Conséquence : il y aura peu de cuvées millésimées 2017. Mais on trouvera quand même, surtout du côté des Grands crus de la Côte des Blancs, des vins élégants. »

AR Lenoble à Damery : « Comme nous ne tenons pas un grand millésime, il va falloir faire un travail subtil avec les vins de réserve pour trouver l’équilibre dans nos champagnes», affirme Antoine Malassagne, propriétaire et chef de cave de la maison familiale. Depuis dix ans AR Lenoble fait un travail pointu sur la conservation des vins de réserve en cuves, en foudres, en fûts et en magnums sous liège afin de complexifier la cuvée Intense, l’un des bruts sans année les plus ambitieux de Champagne. Cette année, exceptionnellement, toutes les fermentations ont été bloquées pour préserver la tonicité des vins. Les meuniers vinifiés en fûts sont naturellement courts, mais offrent un aspect juteux agréable. La réussite majeure de la maison ? Tous les chardonnays de Chouilly, vinifiés en foudres pour les faire gagner en allonge. Aucune cuvée ne sera millésimée. »

Les champagnes qui vous feront pétiller : AR Lenoble à Damery, Bollinger à Aÿ, Deutz à Aÿ, Gosset à Aÿ, Jacquesson à Dizy, Krug à Reims, Louis Roederer à Reims, Mailly Grand Cru à Mailly, La Closerie à Gueux, Bérêche et Fils à Ludes, Egly-Ouriet à Ambonnay, Diebolt-Vallois à Cramant, Agrapart et Fils à Avize, Gonet-Médeville à Bisseuil, Benoît Lahaye à Bouzy, Jean-Marc Sélèque à Pierry et J-L Vergnon au Mesnil-sur-Oger.

This post is also available in: frFrench